Passion conure

Tout ce qu'il faut savoir sur les Conures : choix de l'espèce, santé, reproduction, alimentation et bien d'autres informations !
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Calopsite
par Kira&Rio Aujourd'hui à 13:28

» Temps anormal avant ponte ?
par Karine Aujourd'hui à 7:52

» Novice chez les becs crochus
par amlil71 Hier à 21:20

» Picage, perte de plume, mue ?
par Karine Ven 14 Déc - 20:18

» que se passe t'il ??
par Karine Jeu 13 Déc - 19:16

» vermifuge Capizol
par Eric Mer 12 Déc - 15:42

» Conure à joues vertes, plus affectueuses que d'autres espèces?
par Kira&Rio Mer 12 Déc - 13:27

» Fifi nous a quitté.
par Karine Mer 12 Déc - 9:32

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 41 le Mar 4 Mar - 17:46

Partagez | 
 

 L'appareil respiratoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'appareil respiratoire    Lun 30 Nov - 19:31


Quel air respire votre perroquet ?


L'appareil respiratoire des oiseaux (et donc des Psittacidés) est complexe et est adapté aux besoins métaboliques élevés de l'oiseau et à ses capacités de vol. Le rythme respiratoire des oiseaux est lui aussi élevé (> 70 cycles par minute).



Système respiratoire

Un perroquet est naturellement très sensible aux différents agents polluants qui peuvent se trouver dans l'atmosphère qu'il respire. Il ne faut surtout pas croire que la pollution existe seulement à l'extérieur de son habitat. L'air, tant des appartements que des habitats individuels, est le plus souvent très pollué.

Les différents produits ménagers et le tabac libèrent dans l'atmosphère de la maison de nombreux produits potentiellement toxiques et irritants pour les voies respiratoires de votre oiseau.

L'utilisation de "produits" vaporisables (cires, dépoussiérants...) libèrent dans l'habitat nombre de composés volatils toxiques et irritants et/ou allergisants, qui pour certains d'entre eux s'accumulent progressivement dans l'organisme.

Rappelons également le très haut degré de toxicité de tous les ustensiles de cuisine comportant un revêtement anti-adhésif à base de Téflon lorsqu'ils sont portés à surchauffe. Le risque de décès immédiat de l'oiseau est majeur.

En outre, il est maintenant bien connu que les colles des meubles modernes (achetés dans les grandes surfaces spécialisées) dégagent des vapeurs pendant de très longues années (au moins 10 ans). Comme les meubles modernes, un bon vieux meuble de famille ciré dégage aussi des composés irritants et toxiques pour les voies respiratoires.

1) Les principaux composés :

Les principaux composés irritants, allergisants ou toxiques peuvent être des composés organiques volatils ou des aldéhydes.

Composés organiques volatils :

a) Dérivés chlorés qui se décomposent lentement comme notamment le trichloréthylène, le dichlorobenzène, les antimites et les désinfectants WC.

b) Ethers de glycol contenus notamment dans nombre de peintures et vernis.

c) Hydrocarbures aromatiques et aliphatiques comme par exemple les cires, les vernis ou certaines colles.

d) Dérivés terpéniques tels que les parfums de maison (parfums dits "d'intérieur"), les désodorisants et les nettoyants divers et parfumés.

Aldéhydes :

Citons le très connu formaldéhyde qui est un composé présent dans les bois agglomérés, les colles, certains cosmétiques et bien sûr le tabac qui entraîne une forte concentration d'aldéhydes dans l'atmosphère ambiante.

La plupart de ces polluants sont volatils et sont aussi capables de se fixer sur les différentes surfaces poreuses de votre habitat et se diffuser progressivement dans "votre air".



2) Quelles sont les mesures à prendre ?


La solution radicale serait bien sûr de bannir tous ces types de produits.


La solution intermédiaire est d'aérer sa maison tous les jours de l'année pendant au moins une heure et d'utiliser ces différents produits dans les pièces (qui seront aérées) où votre perroquet ne vit pas. Les habitats modernes chauffés à l'électricité sont très bien isolés et insuffisamment ventilés, la ventilation mécanique contrôlée (VMC) est insuffisante à elle seule pour " éliminer " toutes ces vapeurs.

Il faut enfin savoir qu'à ce jour, il n'est pas fait obligation aux fabricants de produits dits "ménagers" de mentionner la présence de composés irritants et toxiques et/ou allergisants. Il ne faut donc pas s'en tenir à la simple lecture des mentions des étiquettes. Il nous semble justifié de rester très prudent et d'aérer la maison ou l'appartement tous les jours pour le bien être de votre compagnon et le vôtre (en protégeant bien entendu, votre oiseau des courants d'air).
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 3495
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 52
Localisation : Nord Isère

MessageSujet: Re: L'appareil respiratoire    Lun 30 Nov - 19:44


_________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde" Oscar Wilde - "Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas" Chinois
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://eppsa.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'appareil respiratoire    Lun 30 Nov - 20:07

Merci Eric Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mike2
Membre Star
Membre Star
avatar

Masculin Messages : 1749
Date d'inscription : 27/02/2015
Localisation : Bassin (Gironde)

MessageSujet: Re: L'appareil respiratoire    Mar 1 Déc - 15:45

Merci pour cette ''piqûre de rappel ''

Je me souvient d'une dame qui avait tricoté un chausson pour son gabonais qui avait perdu toutes ses plumes suite  à un travail de peinture dans la maison.

On peut aussi mettre un peu de bon sens dans la planification des travaux polluants. (comme peindre, poncer, utilisation de colle ..etc...) En démarrant le travail le matin et avec les piafs placés à l'extérieur. (on est en plein dedans)

Leur faire passer la (les) première nuit dans le garage ou à la remise.  Loin des premières vapeurs du séchage qui ont un taux de concentration sans aucune mesure avec les jours qui vont suivre.

Il est vrai que la pollution chimique que nous introduisons au quotidien dans nos intérieurs de vie devient un souci sanitaire qui augmente au fil des ans.

Les solvants, mais aussi les matières de synthèse de nos moquettes, ameublement, tentures. Les produits d'entretien et sprays en tout genre qui peuvent contenir des nano particules  (très en vogue depuis qq années).

l'Allemagne à déjà connu une vague d'hospitalisation (17 je pense) de patients atteints d'insuffisance respiratoires suite à un nouveau  spray nettoyant contenant ce genre de ''gadget hightech''.

L'industrie chimique crée  plus de mille nouvelles molécules par an. Elles ont des applications diverses  mais on peut comprendre qu'elles ne sont pas toutes passées au crible pour connaître leurs effets secondaires.

Surtout que dans ce cas les autorités de sécurité sanitaire (qui sont souvent constituées de scientifiques qui sont juges et parties) se basent sur le rapport du fabriquant pour donner son feux vert.

On comprendra qu'en tant que con-sommateur nous avons intérêt à prendre du recul.
Revenir en haut Aller en bas
http://testudo.populus.ch
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'appareil respiratoire    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'appareil respiratoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Araignée alsacienne
» Anatomie d'un oiseau
» Appareil de mesure chlore "Mini photomètre" Hanna HI701 Mise à jour 2015
» [Appareil photos] Leica M7 Edition HERMES
» [avion] Prenez votre appareil numérique!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion conure :: Santé :: Maladies, soins, santé générale-
Sauter vers: