Passion conure

Tout ce qu'il faut savoir sur les Conures : choix de l'espèce, santé, reproduction, alimentation et bien d'autres informations !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» moineau assommé
par Chrysoline Aujourd'hui à 22:27

» Un peu de VL...
par Chrysoline Aujourd'hui à 22:06

» comment empêcher son oiseau de se poser sur son pc
par Chrysoline Aujourd'hui à 21:45

» Flood du jour !
par Chrysoline Aujourd'hui à 21:43

» Arrivée de Tony, un jeune rosalbin.
par Mike2 Aujourd'hui à 18:29

» Hina et Niji
par Jeannine Aujourd'hui à 18:04

» Piquage ou un oiseau mal dans ses plumes
par ♫ Su©hí Aujourd'hui à 17:44

» Présentations de tyrioons
par ♫ Su©hí Aujourd'hui à 14:17

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Chrysoline, Kawai

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 41 le Mar 4 Mar - 17:46

Partagez | 
 

 L'élevage à la main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'élevage à la main   Sam 24 Nov - 18:38

Bonjour,
Je m'intéresse de plus en plus aux techniques d'EAM et aux différentes techniques d'éleveurs amateurs et professionnels, histoire d'enrichir mes connaissances.
J'aimerais que vous me donniez votre opinion sur deux techniques totalement différentes (de mon point de vue), rien ne vaut une vidéo:
http://elevage-un-amour-de-perroquet.com/videos
(enclenchez la vidéo "alimentation des oisillons" ou un truc du genre)
Pour moi, c'est du gavage. Mais, je n'ai jamais EAM, donc je vous laisse me parler du pourquoi du comment.

Seconde méthode:
http://lesvolieresdejulien.fr/vid%C3%A9os/s%C3%A9ance-de-nourrisages/

Voilà. Maintenant je vous laisse exposer votre avis, voir me dire s'il existe des méthodes différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 3813
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 51
Localisation : Nord Isère

MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Sam 24 Nov - 19:44

Bonjour,

Méthode n°1, c'est ce que j'ai vu pratiquer au Loro Parque et à priori ce qui se rapprocherait semble-t-il le plus de la manière dont nourrissent les parents naturels à ce qu'on m'a expliqué quand je me suis interrogé comme toi sur la question car cela m'a paru aussi un rien brutal...D'un autre côté vu le nombre de bébé à nourrir dans ce type d'élevage, car c'est un élevage pro, ils ne peuvent pas non plus y passer 15 minutes par poussin. On m'a aussi dit que cette méthode présente, mis à part le fait de se rapprocher du nourrissage parental présenterait l’avantage d'éviter que le poussin n'absorbe de l'air dans son jabot lors du nourrissage, et d'assurer une température constante de la pâtée. Donc ce qui devrait "normalement" être fait...

Méthode n°2, c'est ce que je pratique, plus ou moins, car je n'ai jamais pu me résoudre à "balancer" en une fois plusieurs ml de pâtée d'un coup dans le jabot d'un poussin. Quand j'ai observé dans le nid avec webcam les parents nourrir leurs poussins je les ai vu y revenir à plusieurs fois et pas comme c'est fait en méthode 1 en une fois. Par contre la pâtée refroidissant vite cela oblige à faire attention de maintenir une température adaptée sur la durée du nourrissage. Pour ma part, je vais vite pour chaque dose comme le ferait un parent qui régurgite mais j'y reviens en plusieurs fois jusqu'à ce que le poussin ait eu sa dose complète.

Moi je fais comme ça donc plutôt méthode 2 par étape, mais chaque étape aussi vite que méthode 1:


@+

_________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde" Oscar Wilde - "Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas" Chinois
Association EPPSA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eppsa.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Sam 24 Nov - 19:59

Moi je ne connais que deux méthodes ...
Le nourissage a la seringue, qui est un peu un gavage ...
et celui que je vais apprendre, et que mon eleveuse (celle de jolly) utilise
le nourrissage a la cuillere ...
une cuiller avec les bouts recourbés, la patée et elle met au bec, les bébés prennent eux memes Wink
et apres, on prend l'oisillon a l'eclosion, a l'oeuf, ou a 10/15 jours Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Sam 24 Nov - 21:42

J'aurais vraiment associé la méthode numéro 1 à du gavage, mais ça a l'air d'être un élevage professionnel reconnu quand même. En tout cas, j'ai bien fait de poser la question, car tu m'en apprends une bonne Eric. Je ne pensais pas qu'à Loro Parc ils nourrissaient ainsi. Je me renseignerai à Villars les Dombes sur leurs techniques quand j'irai. Moi j'ai jamais vu qu'un parent régurgitait autant de ml en un coup si rapide, mais admettons. Par contre, pour la température, cela doit aider, c'est certain. Pour l'air dans le jabot, pourquoi pas.
Oui, quand on était venu chez toi, on avait vu que tu utilisais surtout la technique numéro 2. Sans doute plus difficile avec beaucoup d'oisillons. Néanmoins, l'imprégnation doit s'en ressentir avec la méthode numéro 1, car il est vraiment vraiment très rapide.

Gautier, je ne connaissais pas cette technique de la cuillère. Quels avantages par rapport à la seringue ? C'est sans doute beaucoup plus long ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Sam 24 Nov - 21:45

c'est vrai que c'est un peu plus long, mais perso, je prefere largement la cuillère a la seringue, bien sur, faut aps en avoir 15 a nourrir ...
mais mon eleveuse le fait pour 6 ou 7 tres bien, en temps et en heure Wink
en fait, je trouve que la seringue, tu pose dans le bec, et tu "gave" le bébé ...
la cuillère ben, tu pose ta cuillère et laisse couler, et l'oisillon secoue sa tete de haut en bas, comme quand sa mere nourrit, et prend du coup ce qu'il y a sur la cuillère, pendant que sa coule Wink
ca parait pareil, mais faudrais que je te trouve une video Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Sam 24 Nov - 21:47

tient, içi on voit sur un perruchon assez agé Wink
j'essaye de t'en trouver une sur un jeune Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Sam 24 Nov - 21:57

Anasthore a écrit:

http://elevage-un-amour-de-perroquet.com/videos
(enclenchez la vidéo "alimentation des oisillons" ou un truc du genre)
Oh lala, je n'avais aps regarder les videos ...
c'est horrible ... :O
il va vite, prend pas le temps ... tu m'etonne que sur la premiere video, celle de jardiland, quand il va vers les bébés plumées, le cacatoes s'envole .. c'est un mec a fric celui la ... :/
de plus, quand il pose les bébés sur la table, il me parait d'un brusque ...
moi qui meme avec un adulte n'ose pas les poser, mais les laisse aller eux meme ...

Anasthore a écrit:


Seconde méthode:
http://lesvolieresdejulien.fr/vid%C3%A9os/s%C3%A9ance-de-nourrisages/

Voilà. Maintenant je vous laisse exposer votre avis, voir me dire s'il existe des méthodes différentes.
j'ai parlé plusieurs fois avec cet eleveur, et j'aime deja mieu que la premiere, mais je prefere quand meme la cuillere ..
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 3813
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 51
Localisation : Nord Isère

MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Sam 24 Nov - 22:20

Cuillère et Seringue ont chacune leurs avantages...et leur inconvénients...

La cuillère:
Les plus:
- certains modèles peuvent s'adapter sur des seringues, évite de revenir tremper la cuillère dans le pot.
- se rapproche le plus d'un bec d'oiseau et donc de l'élevage naturel à condition d'utiliser une cuillère en plastique car plus proche de la consistance du bec que le métal, mais pas facile à trouver à moins de se les faire...
- moins de risque d'étouffer par un excès d'aliment les jeunes.

Les moins:
- Il faut adapter la cuillère à l'age du poussin.
- cela demande plus de temps
- c'est terriblement salissant et donc pas bon pour l'hygiène.
- difficile d'évaluer correctement la quantité de nourriture prise
- risque accru de contamination croisée entre poussin, idem avec seringue sauf si 1 seringue = 1 poussin, car une cuillère pour tous les poussins en générale.
- température de la pâtée qui chute rapidement avec les risque associés que cela peut éventuellement causer.

La seringue
Les plus:
- nourrissage plus rapide
- meilleur maintient de la température de la pâtée
- connaissance exacte de la quantité de pâtée donnée
- évite les risque de contamination si 1 seringue = 1 oiseau
- moins salissant donc une meilleure hygiène
- on peut n'avoir qu'un seul volume de seringue

Les moins:
- risque d'absorption d'air.
- risque de suralimentation.
- risque d'injection de pâtée dans les voies respiratoires.
- risque de micro lésions et d'abimer le bec en formation (utiliser éventuellement un embout silicone pour assouplir).
- risque accru de brulure de l’œsophage et du jabot si pâtée trop chaude.

Il existe une 3ième méthode, celle de la sonde qui consiste à injecter la pâtée directement dans le jabot.

Voilà, après chacun fait selon ses choix et ses préférences... Wink

@+

PS: Tu as un livre qui couvre le sujet "relativement" bien aux éditions Prin 'L'élevage à la main des psittacidés' si tu souhaites plus d'informations.

_________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde" Oscar Wilde - "Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas" Chinois
Association EPPSA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eppsa.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 5:46

Sujet intéressant. De mon côté les sauvetages ont toujours été fait à la seringue et au rythme de l'oisillon (perruchons et faune sauvage). Le coup de déformer le bec c'est bon à savoir... pale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 9:37

oui c'est vrai, c'est chacun ses inconvenient et avantages ...
enfin, moi si je dois elever, j'apprendrais avec une cuillère, odnc je ferais a la cuillère, et dailleur, je prefere Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 9:50

Merci de ces renseignements. Je pense me procurer ce livre. C'est toujours bon un peu de lecture.
Une autre question, combien de pontes au maximum peut faire un couple sans danger pour sa santé (et avec danger ?) ? Est-ce que cela dépend de l'espèce ou non ? Je sais que le nombre d'oeufs dépend de l'espèce et bien sûr de la qualité de maintien.
Je sais qu'à Villars s'ils veulent EAM certaines espèces ils prélèvent les oeufs fraichement pondus (qu'ils vont EAM) et cela provoque une nouvelle ponte qu'ils laissent EPP.
Est-ce que cela présente un danger pour l'oiseau ? S'ils prélevaient la deuxième ponte, l'oiseau pondrait à nouveau ?
Si les oeufs sont prélevés pour EAM à chaque fois, ne peut-on pas créer une frustration et une fin des pontes ?
Vaut-il mieux prélever l'oeuf fraichement pondu ou prélever l'oisillon à 10/15 jours ? Si on le prélève à 10/15 jours on aura pas de nouvelles pontes ? Les oeufs ont plus de chance d'éclore si on les prélève fraichement pondus ?

Désolé, pleins de questions. Mais bon, faut bien apprendre un peu^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 10:04

ben en EPP, je dirais 3 a 4 grand maximum, car cela epuse les parents, donc vaut mieu 2 ou 3 Wink
En EAM, sa dépend ...
je sais que mon eleveur laisse une 10aine de jours apres ponte et recupère, donc il peut en faire 5 a l'année sans soucis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 10:23

Oui mais ce doit être un élevage en intérieur non ? Car en extérieur, pendant tout l'hiver, aucune ponte d'après ce que je sais. Même si lors d'une visite d'élevage, j'avais vu des calos pondre par -20, mais abandonner les oeufs. Heureusement, la vigilance de l'éleveur a permis de les sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 10:34

Ben printemps été automne Razz
c'est en exterieur ces aras, cacatoes et amazones, et ces gris en interieur, mais les exterieur oui, il reste a 2 ou 3pontes ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 12:05

Selon ma petit expérience d'une quinzaine d'eam, et ayant essayé la seringue, et la cuillère. Je préfère de loin la seringue, de part ses avantages cités par Eric plus haut.

Cependant il faut faire très attention avec celle ci et y aller petit à petit et pas d'un cou, pour ne pas que la pâtée aille directement dans les poumons. Moi ce que je fais, c'est que j'en mets un peu dans le bec, et dès que l'oisillon a avalé j'en redonne. Et lorsqu'ils ont compris que seringue=repas, on ne les arrête plus, ils tètent la seringue comme des malades, et là généralement, le nourrissage va beaucoup plus vite il suffit d'appuyer progressivement suivant le rythme de déglutition de l'oiseau.

De plus je préfère la seringue car comme l'a dit Eric, elle permet de savoir le nombre de mL donné et puisque pour un oiseau non malade, il faut donner 1/10eme du poids par repas, jamais plus car on agrandi le jabot, et les muscle chargé de la digestion n'arrive pas à tous brasser, et on en arrive à des blocage du jabot(=mort assurée).

Par contre bien faire attention à la température avant de donner de la pâtée, celle ci doit avoir une température de 36° ni plus ni moins pour éviter les brûlures et les blocages du jabot, le plus souvent impardonnable.

Il faut aussi peser l'oiseau tous les matin à jeun. Et établir une courbe de poids, l'oiseau n'est censé perdre du poids qu'au sevrage, s'il le fait avant, ce n'est pas normal. Dès que le jabot est vide, il faut redonner et la pâtée ne doit jamais avoir de grumeau.

Il faut tous le temps donner, même en periode de sevrage, le premier repas le MATIN, même si l'oiseau commence à manger des graines. Et un dernier repas le plus tard possible pour ne pas que l'oisillon reste une partie de la nuit jabot vide.

Par contre je le rappelle, car je vois que cela n'a pas encore été fait, on n’élève à la main qu'en cas de sauvetage selon moi car n'oubliez pas que lorsque l'on eam, c'est une vie que l'on a entre les mains, et les risques ne sont pas des moindres, et j'espère que tous le monde l'a compris sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 14:15

Quel type de seringue utilises tu sur les bébés qui viennent à peine de sortir? Pipette compte gouttes de 3 mL en PP?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 14:42

Anasthore a écrit:
Merci de ces renseignements. Je pense me procurer ce livre. C'est toujours bon un peu de lecture.
Une autre question, combien de pontes au maximum peut faire un couple sans danger pour sa santé (et avec danger ?) ? Est-ce que cela dépend de l'espèce ou non ? Je sais que le nombre d'oeufs dépend de l'espèce et bien sûr de la qualité de maintien.
Je sais qu'à Villars s'ils veulent EAM certaines espèces ils prélèvent les oeufs fraichement pondus (qu'ils vont EAM) et cela provoque une nouvelle ponte qu'ils laissent EPP.
Est-ce que cela présente un danger pour l'oiseau ? S'ils prélevaient la deuxième ponte, l'oiseau pondrait à nouveau ?
Si les oeufs sont prélevés pour EAM à chaque fois, ne peut-on pas créer une frustration et une fin des pontes ?
Vaut-il mieux prélever l'oeuf fraichement pondu ou prélever l'oisillon à 10/15 jours ? Si on le prélève à 10/15 jours on aura pas de nouvelles pontes ? Les oeufs ont plus de chance d'éclore si on les prélève fraichement pondus ?

Désolé, pleins de questions. Mais bon, faut bien apprendre un peu^^

Et sinon, quelqu'un répond à ces questions ? :p
Même si certains ont donné des bouts de réponses, merci à eux d'ailleurs de me faire partager leur expérience de l'EAM. Expérience à laquelle je suis totalement étranger.

Dario38, concernant l'EAM uniquement en sauvetage, personnellement je ne vois pas les choses de cette manière. Mais je n'ai pas ouvert le topic pour débattre des cas d'EAM, on pourrait en débattre ailleurs si tu le souhaites.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 14:51

Tenrou a écrit:
Quel type de seringue utilises tu sur les bébés qui viennent à peine de sortir? Pipette compte gouttes de 3 mL en PP?

Comment ça "qui viennent à peine de sortir" ? Tous juste éclos ? Si c'est cela, généralement si une femelle abandonne son nid, il vaut mieux jeter les oeufs, l'embryon mourra, car mettre des oeufs abandonnés en couveuse et nourrir dès la naissance un petit, est selon moi de la folie quand on n'a que très peu d’expérience, car il faut les nourrir toutes les 2 heures les 10 premiers jours dès 6h du matin voir même toute la nuit. Et le moindre faut pas peut être fatale pour l'oisillon.

Cependant quand les oisillons ont éclos, et qu'ils sont abandonnés, là ce n'est pas pareil. Et généralement, notre conscience nous dicte de les prendre pour les sauver.
Si je n'ai pas le temps, je laisse malheureusement faire la nature.
Si je sais que je peux subvenir à tous les besoins et avoir le temps de m'en occupé, je prends et j'élève à la main.

Cette année j'ai dû laisser mourir une dizaine de jeunes, car je n'avais pas le temps des les eam. Et cette été, quand j'étais en vacance, j'ai dû prélever 3 jeunes calopsittes car la mère ne s'en occupait plus.

Mais pour revenir à ta question, j'ai dû un jours prendre 3 jeunes omnicolores dont le plus jeunes avait 4 jours, la femelle ne s'en occupé presque pas, c'était sa première repro. Donc gros retard de croissance, et j'ai dû les nourrir toutes les 2heures car ils avaient tous le poids de jeunes tous juste éclos. Ça procure beaucoup de fatigue, de stresse, mais quand on a réussis, c'est très gratifiant, et on est fière de soi! J’utilisais des seringues de 5ml car je ne trouvais pas moins, mais il en existe des plus précises (0.5ml) pour les premiers jours de 5ml.

C'est ce type de seringue que j'utilise:
http://www.pevn-boutique.com/produits-seringues-usage-unique-79.html en plastique à usage unique,
mais je penses me tourner vers celles ci, plus économique car lavable :
http://www.pevn-boutique.com/produits-seringues-e.a.m-80.html


Dernière édition par Dario38 le Dim 25 Nov - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 14:59

Anasthore a écrit:
Anasthore a écrit:
Merci de ces renseignements. Je pense me procurer ce livre. C'est toujours bon un peu de lecture.
Une autre question, combien de pontes au maximum peut faire un couple sans danger pour sa santé (et avec danger ?) ? Est-ce que cela dépend de l'espèce ou non ? Je sais que le nombre d'oeufs dépend de l'espèce et bien sûr de la qualité de maintien.
Je sais qu'à Villars s'ils veulent EAM certaines espèces ils prélèvent les oeufs fraichement pondus (qu'ils vont EAM) et cela provoque une nouvelle ponte qu'ils laissent EPP.
Est-ce que cela présente un danger pour l'oiseau ? S'ils prélevaient la deuxième ponte, l'oiseau pondrait à nouveau ?
Si les oeufs sont prélevés pour EAM à chaque fois, ne peut-on pas créer une frustration et une fin des pontes ?
Vaut-il mieux prélever l'oeuf fraichement pondu ou prélever l'oisillon à 10/15 jours ? Si on le prélève à 10/15 jours on aura pas de nouvelles pontes ? Les oeufs ont plus de chance d'éclore si on les prélève fraichement pondus ?

Désolé, pleins de questions. Mais bon, faut bien apprendre un peu^^

Et sinon, quelqu'un répond à ces questions ? :p
Même si certains ont donné des bouts de réponses, merci à eux d'ailleurs de me faire partager leur expérience de l'EAM. Expérience à laquelle je suis totalement étranger.

Dario38, concernant l'EAM uniquement en sauvetage, personnellement je ne vois pas les choses de cette manière. Mais je n'ai pas ouvert le topic pour débattre des cas d'EAM, on pourrait en débattre ailleurs si tu le souhaites.


Donc pour répondre à tes questions :

combien de pontes au maximum peut faire un couple sans danger pour sa santé ? :

Pour les pyrrhuras :2 maximum par ans, à partir de 3 les femelles peuvent commencer à fatiguer, à partir de 4, là ça commence à devenir dangereux (rétention d'oeuf)

Est-ce que cela dépend de l'espèce ou non ?

Oui, car certaines espèces comme les perroquets n'en ferons qu'une par ans.

Je sais qu'à Villars s'ils veulent EAM certaines espèces ils prélèvent les oeufs fraichement pondus (qu'ils vont EAM) et cela provoque une nouvelle ponte qu'ils laissent EPP.
Est-ce que cela présente un danger pour l'oiseau ? S'ils prélevaient la deuxième ponte, l'oiseau pondrait à nouveau ?

Oui, dès qu'on enlève des oeufs à une femelle, temps qu'elle a son nid, elle répondra et au bout de 2 ponte successives, ça peut devenir dangereux bien que ce qui épuise le plus les femelles, c'est de nourrir les petits.

Vaut-il mieux prélever l'oeuf fraichement pondu ou prélever l'oisillon à 10/15 jours ? Si on le prélève à 10/15 jours on aura pas de nouvelles pontes ? Les oeufs ont plus de chance d'éclore si on les prélève fraichement pondus ?
Si tu tiens tellement à faire de l'eam, le mieux c'est à partir de 15 21 jours. Comme je l'ai dit dans mon message précédent, prendre un petit tous juste éclos si l'on a aucune expérience est de la folie, après ce n'est que mon avis... Les oeufs écloront même si tu les prends 2-3 jours avant l’éclosion, temps que l’hygrométrie et la température sont bonnes.


Dario38, concernant l'EAM uniquement en sauvetage, personnellement je ne vois pas les choses de cette manière. Mais je n'ai pas ouvert le topic pour débattre des cas d'EAM, on pourrait en débattre ailleurs si tu le souhaites. : Avec plaisir ! C'est toujours constructif !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 15:06

Les pipettes compte-gouttes sont jettables car pas facile à laver mais les plus grosses sont facilement lavable je pense, ils se font du beurre ^^'
Revenir en haut Aller en bas
youpi57
Membre Star
Membre Star
avatar

Féminin Messages : 3750
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 54
Localisation : moselle 57 / Creutzwald

MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 16:45

Gautier a écrit:
Moi je ne connais que deux méthodes ...
Le nourissage a la seringue, qui est un peu un gavage ...
et celui que je vais apprendre, et que mon eleveuse (celle de jolly) utilise
le nourrissage a la cuillere ...
une cuiller avec les bouts recourbés, la patée et elle met au bec, les bébés prennent eux memes Wink
et apres, on prend l'oisillon a l'eclosion, a l'oeuf, ou a 10/15 jours Wink


Moi je ne vais rien apporter à ce post, mais j'avais juste envie de dire que Youpi a été nourrit à la cuillère et qu'aujourd'hui il a gardé ce réflexe lorsque je lui présente une cuillère, c'est rigolo ...alors que Sybel pas du tout, elle a été nourrit à la seringue !

c'est bon je sors
Revenir en haut Aller en bas
Ashcan
Animatrice et Conseillère
Animatrice et Conseillère
avatar

Féminin Messages : 653
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 30
Localisation : Corbas, Lyon, France

MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 17:38

Pour ma part, la bonne méthode chez moi est celle que mes oiseaux préfèrent.

Ce que je veux dire par là, c'est que de base, je préfère la seringue. Plus rapide, plus propre, plus pratique etc... Mais par contre, comme Eric j'ai pu voir mes parents nourrir, et ils ne gavent jamais leur jeunes comme la première vidéo! Ils donnent en petites quantités, autant de fois qu'il ne faut. Alors c'est comme ça que je procède. Je prends mes jeunes par petits groupe, et je leur propose chacun à leur tour. Puis quand tout le monde en a eu un peu, je repropose à chacun et donne a qui en veux, et ainsi de suite jusqu'à ce que tout le monde ai bien mangé.

Mais! lorsqu'il m'arrive de devoir prendre un jeune en eam depuis le départ (sauvetage), il arrive un moment, proche du sevrage, ou mes jeunes rechignent à manger, malgré le fait qu'ils quémandent et qu'ils ont faim. Je suis toujours à l'écoute de mes jeunes, et quand ils me font ça, il me suffit généralement de leur proposer la cuillère et ils se remettent aussitôt à manger goulument. Puis ils reviennent généralement à la seringues quelques jours plus tard... d'ou l'importance (selon moi) d'être à l'aise avec toutes les méthodes, y compris celle du sondage (indispensable en cas de nécessité de lavage de jabot, ou d'oisillon trop affaiblit pour déglutir seul)

Quand à l'age où "prendre" des jeunes, je dirais qu'il qu'il n'y a pas de bon age pour "prendre" un jeune, car pour moi un jeune ne devrait jamais être séparé de ses parents. Élever un oisillon c'est pas juste le nourrir, tous ceux qui ont vu des adultes nourrir leurs jeunes ( de quelques espèce que ce soit!) savent qu'élever un bébé c'est d'abord et avant tout du contact, de la communication, de l'amour et de du toucher, et ça, même avec toute notre bonne volonté, on ne pourra jamais aussi bien le faire qu'une mère biologique. "Prendre" un jeune c'est le condamner à souffrir d'un manque crucial de socialisation, de contact, et d'affirmation de son identité, bref, c'est le condamner à être mal dans son être.

Mais quand il s'agit d'aider les parents au nourrissage, pour moi les oisillons ne devraient pas être manipulés avant qu'ils ne soient capables de tenir eux même leur cou, et ils ne devraient pas être nourrit avant le baguage car ils ont besoin du lait de jabot des parents pour mettre en place leur flore intestinale (et donc mettre en route leur système digestif ET leur système immunitaire), et ce lait leur est distribué pus ou moins pendant 10 jours après éclosion (à adapter selon les espèces).

Par contre, et pour finir, en cas de sauvetage, je considère que si on est en capacité (temporelle, matérielle, financière) et si on les connaissances nécessaires liées à l'eam ET au comportement spécifique ET aux besoins spécifiques de l'espèce à sauver, alors là oui, il faut tenter le coup, quel que soit l'âge du jeune!

_________________
Agnès - Experte en soins des oiseaux
Co-fondatrice du site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oiseaux Mania est le site spécialiste des produits pour : perroquet, perruche, canari, mandarin, gris du Gabon ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 17:44

Personnellement je ne suis pas pour l'EAM (à part sauvetage) mais c'est vrai que je vais me pencher sur l'histoire car avec deux parents EAM j'ai déjà entendu des témoignages de parents inapte à l'élevage. Je croise les doigts pour que les miens aient cette fibre maternel et paternel. En attendant faut déjà que ça colle entre les deux zozos Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 18:05

Tout d'abord, pour mettre les choses au clair, je ne fais aucune reproduction, ce n'est pas dans mon ambition immédiate et je ne pratique donc pas l'EAM. Je n'en ai d'ailleurs pas le temps, ni les connaissances.
Néanmoins, par souci de connaissance, j'aime apprendre et comprendre les différentes méthodes et techniques.
Maintenant, concernant l'EAM et les cas où il doit/devrait/est pratiqué, je n'ai jamais milité pour un EAM uniquement de sauvetage. J'aime beaucoup la technique du MAN, mais si un jour je devais faire de la reproduction, je n’exclurai jamais l'EAM d'agrément, si je peux le nommer ainsi. Mais le débat reste vaste sur les raisons qui doivent pousser à l'EAM et surtout controversé. Mais vous avez ma position et je sais qu'elle est loin d'être unanime sur le forum.

Merci en tous cas pour vos réponses. Je pense me procurer le livre que tu as cité Eric.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'élevage à la main   Dim 25 Nov - 18:20

Ashcan a écrit:
"Prendre" un jeune c'est le condamner à souffrir d'un manque crucial de socialisation, de contact, et d'affirmation de son identité, bref, c'est le condamner à être mal dans son être.

Mais quand il s'agit d'aider les parents au nourrissage, pour moi les oisillons ne devraient pas être manipulés avant qu'ils ne soient capables de tenir eux même leur cou, et ils ne devraient pas être nourrit avant le baguage car ils ont besoin du lait de jabot des parents pour mettre en place leur flore intestinale (et donc mettre en route leur système digestif ET leur système immunitaire), et ce lait leur est distribué pus ou moins pendant 10 jours après éclosion (à adapter selon les espèces).

Par contre, et pour finir, en cas de sauvetage, je considère que si on est en capacité (temporelle, matérielle, financière) et si on les connaissances nécessaires liées à l'eam ET au comportement spécifique ET aux besoins spécifiques de l'espèce à sauver, alors là oui, il faut tenter le coup, quel que soit l'âge du jeune!

+1, tout à fait d'accord ! Surtout avec la première phrase que j'ai laissé en citation !

Tenrou a écrit:
Personnellement je ne suis pas pour l'EAM (à part sauvetage) mais c'est vrai que je vais me pencher sur l'histoire car avec deux parents EAM j'ai déjà entendu des témoignages de parents inapte à l'élevage. Je croise les doigts pour que les miens aient cette fibre maternel et paternel. En attendant faut déjà que ça colle entre les deux zozos Laughing
Tu sais, certains eam élevent même mieux que des epp ! De plus, il ne faudra pas faire ton bilan avec la première reproduction, car généralement, les premières couvée sont pas top !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'élevage à la main   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'élevage à la main
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» faire de l'élevage à la main pour moineau céleste
» Problème élevage à la main d'un bébé perruche
» Articles sur les méfaits de l'élevage à la main
» Problème élevage à la main d'un bébé perruche ondulée
» voilà tous mes loulous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion conure :: L'elevage :: Les oisillons-
Sauter vers: